Éclipse de soleil du 1 août

Le ministère de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative recommande aux personnes qui désirent observer l’éclipse de soleil du 1er août de se munir de moyens de protection adéquats pour une observation directe du soleil.

Les lunettes appropriées correspondent à des équipements de protection individuelle et doivent être conformes aux dispositions prévues par la directive européenne 89/686/CEE relative aux équipements de protection individuels. Elles doivent donc porter le marquage “CE” de conformité. Il est également possible d’utiliser des verres de soudeur, soit tenus directement à la main, soit montés sur un carton de protection. Ces verres doivent être des verres “n°14″, conformes à la norme européenne “EN 169/1992″. Il convient aussi de mettre en garde contre l’utilisation de verres fumés, de films radiologiques ou de simples lunettes de soleil. En aucun cas le soleil ne doit être observé avec des instruments d’optique (jumelles, appareil photographique,…). Il est enfin conseillé de limiter à quelques minutes les observations du soleil et d’effectuer un temps de pause entre deux observations afin de reposer les yeux.

Une éclipse annulaire de soleil sera visible le vendredi 1er août 2008 sous forme d’éclipse partielle en France métropolitaine et à Saint-Pierre et Miquelon. En France métropolitaine, ce phénomène sera visible aux alentours de 10h45 jusqu’à environ 12h00, selon le lieu d’observation, le pourcentage de la surface du disque solaire occultée par la Lune étant maximal aux alentours de 11h20 sur le territoire et atteindra un maximum de 10,5 % sur Lille.

Description rapide de l’éclipse

Cette éclipse est la cinquième éclipse totale du XXIe siècle, elle sera visible au pôle nord, sur le nord-est du continent américain, l’Europe et l’Asie. La ligne de totalité débute au nord-est du Canada, puis traverse le nord-ouest du Groenland, l’océan glacial arctique, l’île d’Arkhangelsk, le nord sibérien, l’ouest de la Mongolie puis prend fin en Chine. Elle sera quasi invisible sur la France, le degré d’obscuration est de l’ordre de 6%.
Cette note est disponible sans les cartes au format pdf (146pages/634ko). Cette note est disponible avec les cartes au format pdf (19368 Ko).

Des notes contenant uniquement les circonstances des villes situées sur la bande de centralité sont également disponibles au format pdf :

  • En Russie : texte pdf (165 pages / 668Ko)
  • En Chine : texte pdf (163 pages / 658Ko)

Remarques sur les coordonnées des villes et sur les cartes

Les coordonnées géographiques des villes des différents pays sont issues d’atlas géographiques ou de bases de données : GEOnet Names Server (GNS), Institut Géographique National (IGN). Ces bases de données et ces atlas géographiques ne sont pas exempts d’erreurs le nombre de villes dépassant plusieurs millions. Si vous devez vous rendre en un lieu précis pour observer une éclipse, il convient de vérifier les coordonnées du lieu afin d’être sûr que les valeurs fournies dans les circonstances locales de l’éclipse sont correctes.

De plus les cartes d’éclipses étant tracées plusieurs années en avance, elles peuvent présenter des erreurs d’ordre géopolitique : mauvais tracé d’une frontière ou ancien nom de ville ou de pays.
RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR L’ÉCLIPSE

* Éphémérides de la Lune et du Soleil le jour et le lendemain de l’éclipse
* Éléments de l’éclipse
* Bande et ligne de centralité

Transfert : Baky Koné est a l’OM pour 4 ans et 9 millions d’euros
Liane Foly : Le livre d’A.Manoukian “J’ai honte, ça pue”