Webdesigner : un métier à la fois artistique et technique

Le métier de webdesigner est bien plus complexe qu’il n’y parait. En effet, il ne s’agit pas uniquement de créer des pages Web mais plutôt de les façonner à la manière d’un artiste. Dans ce sens, il implique à la fois des talents artistiques et des compétences techniques. Un poste qui est promu à un bel avenir dans une société où le digital occupe désormais une place importante. Ci-après les détails.

Un métier où la créativité est de rigueur

Le webdesigner est celui qui se charge de créer l’identité visuelle d’un site internet. Dans ce sens, il est impératif à ce que les pages soient impeccables d’un point de vue esthétique tout en respectant les exigences imposées par le client. Cela concerne divers éléments tels que les images, les animations ou encore le choix des polices à utilisés. Chaque détail a donc son importance que ce soit les dimensions, l’emplacement, l’interaction ou encore la fluidité. Pour faire simple, il faut faire en sorte à ce que l’internaute se sente à l’aise et qu’il reste le plus longtemps possible sur la page.

Le Webdesign côté technique

Pour que la page soit opérationnelle, il faut aussi penser à la manière dont celle-ci doit réagir en fonction des actions et des attentes des utilisateurs. On peut par exemple parler du responsive design, une fonctionnalité qui adapte l’interface du site en fonction de l’appareil sur lequel l’internaute se connecte ou encore selon la dimension de la fenêtre à l’écran. Il faut aussi penser aux délais d’attente (temps de chargement) de chaque page. On parle alors d’expérience utilisateur. Cependant, ces tâches sont souvent assignées à ce qu’on appelle un ergonome. Enfin, le webdesigner doit aussi collaborer avec un intégrateur web qui se chargera lors de « coder » le site selon le mode de fonctionnement qu’il souhaite mettre en place.

Comment devenir Webdesigner ?

Ceux qui souhaitent devenir webdesigner ont le choix parmi divers parcours de formation. Il y a par exemple les études longues en faisant bac +2 jusqu’à bac +5 avec une grande liberté de choix. En effet, les prétendant au titre ne sont pas forcer de passer par un cursus informatique. On peut par exemple opter pour le domaine artistique en se tournant vers des écoles de graphisme ou d’art qui proposent une spécialisation dans le webdesign. Pareil du côté de la communication où le webdesign est souvent associé avec les métiers de la publicité. En dernier et pas le moindre, les écoles orientés vers les métiers du web, la voie la plus intéressante du fait qu’il sera beaucoup plus simple d’évoluer vers d’autres métiers liés au webdesign. Des formations courtes existent également en optant pour des établissements spécialisés ou bien pour l’e-learning (formation en ligne).

Pourquoi faire appel à une agence web ?
Comment recruter un excellent community manager ?